avatar
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 23/09/2015
Messages : 1519

Fiche Membre
Lots gagnés:
Conseillère
Voir le profil de l'utilisateurhttp://tsukis-world.forumactif.org/
Bonjour et bienvenue dans le 5e débat d’Epicode !

Après des débats généralement centrés autour des forums, cette fois-ci, ce sera autour du personnage, pour changer un peu ! Et pas un petit débat, non : un débat qui fait couler beaucoup d’encre, qui déchire la communauté des rôlistes tel le débat chocolatine vs pain au chocolat (au passage, c’est chocolatine è_é) ! Nous allons aborder la question (très) épineuse des clichés divers que l’on peut trouver !
Mais avant tout, pour que tout le monde s'y repère, voici donc ce qui est entendu par "cliché" dans ce débat : des personnages faits à partir d'une idée (toute faite) sans réelle originalité tellement on arrête pas de la voir partout (exemple : les personnages parfaits en tout point, les sur-puissants, les malades de tous types, et j'en passe, il y en a énormément).


  • Et vous, quels types de clichés avez-vous déjà rencontré ?
  • Lesquels vous horripilent le plus ?
  • Êtes-vous déjà tombé dans des clichés de personnages ? Si oui, lesquels ? Saviez-vous qu'il s'agissait d'un cliché lorsque vous l'avez joué ? Qu'est-ce qui vous a attiré dans le fait de jouer ce cliché ?


Je rappelle qu’il est très fortement déconseillé de citer des forums et des personnes, surtout dans ce cas-ci !

Bon débat à vous !


Vrac:

Variante:











avatar
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 30/09/2016
Messages : 170

Fiche Membre
Lots gagnés:
Membre timide
Voir le profil de l'utilisateurhttp://moonlights.forumotion.com/
Je trouve que c’est un sujet assez spécial qui donne souvent lieu à des réponses plus ou moins toujours similaires, ceci dit je vais essayer de développer mon point de vue sur des aspects spécifiques. Parce que bon, je pense qu’on est tous d’accord pour dire que les grosbill qui ne perdent jamais, les incarnations du drama qui ont connu tous les pires événements dans leur vie, les gosses de riche surdoués et sportifs et beaux etc … On en a tous vu, on a tous été soulés par ca.

Je trouve ca dommage, justement, parce que partir d’un cliché peut être une chose très intéressante moyennant de lui apporter la variation qui en fera un personnage fun a jouer et fun à rencontrer. Un grosbill ? Ok, mais avec une personnalité si caricaturale qu’elle lui mettra des bâtons dans les roues. Si les personnages qu’il rencontre ont du répondant ça peut être vraiment jouissif à jouer. Bon, pour les incarnations du drama larmoyant, j’ai jamais vu de situation ou c'était pas handicapant de jouer avec ce genre de personnage, à moins de sombrer dans le drama de plus belle (on peut aimer le drama ceci dit, moi ca me fait rire).

Du coup, les stéréotypes, pour moi, c’est pas par nature une mauvaise chose au contraire, c’est même une base de personnage facile à moduler par la suite, faut-il encore le vouloir. Après tout, un stéréotype de personnage c’est ni plus ni moins qu’un archétype qui a été usé jusqu'à la corde mais, un jour, il a fonctionné, avant d'être poussé à bout. Enfin je crois ?

C’est pas pour autant que je vois d’un oeil bienveillant les grosbills et autres personnages creux que je croise. Avec le temps j’ai fini par me méfier de tous les vécus traumatiques de personnages dont je lis les fiches (pourtant mes personnages n’ont pas tous une vie facile loin s’en faut). Je crois que s’il y a un cliché qui m’insupporte maintenant c’est bel et bien celui du personnage qui a vécu toutes les souffrances possibles. En particulier les personnages féminins qui ont subi tous les sévices de toutes sortes, de multiples fois, gratuitement. Comme si ces multiples abus servaient simplement à caractériser le personnage alors que la démesure est loin d'être pertinente dans ce genre de cas.

Aussi, l’usage abusif de maladies mentales ou de références aux maladies mentales sans s'être documenté est un stéréotype que je rencontre très souvent et que je trouve assez malvenu. On voit souvent parler de bipolarité ou de schizophrénie dans les psychologies de personnages pour parler de simples paradoxes dans le comportement ou d’un côté lunatique … Au delà du côté peu inspiré c’est méconnaître la question et rendre des maladies “glamour” en ignorant tout ce que ca peut avoir de difficile à vivre. Du coup oui, avec celui dont je parlais plus haut, ce sont sans doute les deux clichés qui m’horripilent le plus mais pas tant parce que le personnage derrière est creux que la démarche en elle même qui me dérange.

Concernant les clichés que j’ai joués, oui, il y a sans doute tout un tas, en particulier quand je commençais le RP. Au début je pense qu’on a souvent tendance à s’identifier au personnage ou créer un “soi amélioré” surtout quand on commence très jeune. On fait dans le caricatural, quoi. Ceci dit avec le temps je me suis dit que d'essayer d'éviter en tout point ce qui existe déjà dans des stéréotypes nous fait tomber dans d’autres stéréotypes ou des personnages creux. (D’autant que nos stéréotypes ne sont pas nécessairement ceux de son voisin. Probablement que pour beaucoup le personnage “bipolaire” et ténébreux n’est pas tellement un stéréotype alors que pour moi, oui.)

Du coup j’essaie de jouer avec plusieurs clichés, de les retourner ou de les rendre pertinents. L’univers du RP est pas si vaste, on aura vite fait de tomber sur plusieurs personnages similaires et donc de les penser comme des stereotype et de les fuir. Donc plutôt que de me flageller si mon personnage surnaturel a un pouvoir qui ferait facilement glisser vers le grosbill, j’assume ce côté et je le rend trop téméraire et avec un instinct de survie minimal. C’est pas forcément le truc le plus original du monde mais ca rend les rencontres avec d’autres personnages plus intéressantes.

Bon j’ai beaucoup parlé j'espère que je suis bien dans le sujet. J’aurais sans doute des tas de choses à dire sur la question mais grosso modo ca résume à peu près mon point de vue, évidemment j’ai très envie d’en savoir plus sur les expériences de chacun, on a pas tous les mêmes vécus en tant que joueurs.
avatar
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 03/03/2015
Messages : 2229
Animatrice en stage
Voir le profil de l'utilisateurhttp://maureen-rpg.forumactif.org/
Hey !


Bon j'aime beaucoup ce sujet de débat alors du coup vu que ça me trotte en tête je pose mes valises ici et je déballe le linge !

Je suis d'accord avec @Lyxiae partir d'un cliché c'est le mieux et c'est d'ailleurs ce que tout le monde fait sans vraiment le savoir ^^ on ne réinvente pas la poudre, on la modifie c'est tout. Du coup effectivement c'est souvent bien de partir d'un truc existant et d'essayer d'apporter une touche de fantasy. Cela dit sur les forum rpg je tombe souvent face aux même clichés :/

Du style le mec ténébreux et mystérieux qui est froid face aux autres parce qu'il veut être seul parce qu een vrai il est orphelin et en faite c'est lui qui à tué ses parents ! ... C'est le pire je crois n.n car souvent les membres ne savent pas jouer ce genre de personnage et fond un peut n'importe quoi ... Du genre il doit être froid alors qu'il tape la discute tranquille au premier qui passe ou alors il doit être mystérieux mais il te raconte ça vie au bout du deuxième post :/ ... C'est vraiment pas le clichés que j'apprécie

Pour les femelles c'est effectivement celle qui est battue, violée et etc durant toute sont enfance et qui devient du coup une rebelle dominante et manipulatrice ! La encore y a deux monde entre le caractère et le jeux des membres ... Certains vont penser que leur perso' est le roi de la manipulation alors du coup si jamais on fait pas ce qu'il a prévue on se fait engueuler comme quoi on ne comprends pas la complexité du personnage et c'est pas vraiment agréable de rp selon les dires d'un autre ... Autant RP seul quoi ^^

Après en troisième on a les clichés de maladies mentales oui ^^ est c'est vrai que c'est tout aussi pénible ... Les membres ne se documentent pas et font comme bon leurs sembles.


Mes clichés à moi que j'ai déjà joué sont les coureurs de jupons car j'aime bien ce type de personnages qui est totalement l'opposé de ce que veux pour moi mdr mais ils sont pas tellement dure à jouer en soit.
Sinon j'ai eu un personnage avec la pire enfance du monde, quasiment aveugle et pourtant la plus adorable du monde ! Et c'est vraiment mon personnage préféré ^^ cela dit avoir un perso' adorable et naïf c'est pénible pour rp avec ceux qui ont des "sadiques psychopathes bipolaires assoiffés de sang" ... ce sont des rps qui ne mènent à rien ^^

Depuis peut je joue un perso à personnalités multiples, il en a 3 (donc 4 avec lui) ce qui est super fun à jouer ! Sauf que tout les membres vous réclament des rps avec sa personnalité la plus sombre --' ... Les gens sont à fond dans le méchant et le sadisme ... il faudrait arrêter parce que c'est pénible pour les autres qui veulent juste rp normalement sans voir leurs perso' à deux doigts de la mort à chaque postes ^^'
Et je joue aussi un vrai psychopathe avec un dysfonctionnement d’amygdale etc etc ^^ bref je me suis longuement documentée avant de les créer pour être sur de ce que je voulais ^^

Sinon généralement lorsque je joue un cliché c'est fait exprès ou alors je ne sais pas que s'en ai un ^^ mais comme dit @Lyxiae il faut soit grossir le cliché soit le remanier à notre sauce je pense ^^


Besoin d'avis http://epicode.bbactif.com/t12057-un-reve-un-contexte#224036 merci ^^



Cadeau
Colibris :

Joy :
avatar
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 18/04/2013
Messages : 216

Fiche Membre
Lots gagnés:
Membre timide
Voir le profil de l'utilisateur
Ah, cet interminable débat sur les clichés en RP...

Dans la catégorie, je dirais qu'il y a le grosbil, le beau brun ténébreux, le coureur de jupons & les pathologies mentales (schizophrénie confondue avec trouble de la personnalité multiple en tête de liste). Il y en a d'autres, mais ce sont les premiers qui me viennent à l'esprit quand j'y songe juste comme ça. Bon, il y a aussi la fameuse Mary-Sue et son compagnon Gary... Puis l'orphelin et la violée.

Je suis de celles qui disent oui aux clichés, pourvu qu'ils soient bien joués. Les beaux bruns ténébreux existent, et ce n'est souvent qu'un rôle ; jouer sur le double jeu d'un personnage comme celui-là peut se révéler super intéressant. Les coureurs de jupons existent, les orphelins & les violées aussi. Les psychopathes, les schizophrènes, tout ça existe, et ce sont autant de possibilités de personnages exploitables qui s'offrent à nous. Pourquoi s'en priver ?

Là où les choses deviennent compliquées à mes yeux, c'est lorsque l'on fait vivre des choses dramatiques à son personnage. Qu'il soit un assassin, qu'il ait été abusé dans son enfance, qu'il soit toxicomane ou schizophrène, on ne peut pas partir à l'aveugle en se disant qu'on se laisse juste plus d'occasion pour faire ce que l'on veut. Ce sont des sujets graves, des situations vécues par d'autres personnes et qui en souffrent. Alors, les écrire, pour moi, oui, mais attention : jamais sans s'être documenté.

Je joue moi-même un héroïnomane. Je ne vous raconte même pas combien de reportages j'ai regardés, combien d'articles & de témoignages j'ai lus. Sur l'héroïne, sur ses effets à court et long terme, les conséquences d'une consommation excessive, les symptômes d'une overdose, les traitements de l'addiction par la méthadone, etc. Ce même personnage est borderline ((et son addiction en découle directement, entre d'autres — automutilation, alcool, conduites sexuelles & automobile à risques)) et là aussi, j'ai fait des tas de recherches.
Parce que je refuse de faire une caricature grossière d'une situation dont certains souffrent.

Beaucoup diront oui, mais bon, le rp c'est pour s'amuser... Mais je vous assure que lorsque l'on a vécu certaines choses & que l'on voit des personnages de RP ((ou de romans, ou de films, ou n'importe quoi)) vivre les mêmes choses et s'en sortir de façon ridicule, hors de propos et juste... juste, non, ça ne fait pas forcément plaisir, et on a comme vaguement l'impression d'être pris pour un pigeon. x)

Heureusement, en ce moment j'ai la chance de jouer avec des partenaires exceptionnels qui bossent à fond la psyché de leur personnage. Peu importe ce qu'ils subissent ou ont subi ça impacte, de façon consciente ou inconsciente, et j'a-do-re.

Après, concernant le stéréotype en général... Tout a déjà été écrit. Mais pas par vous.
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum